Les Amis de la Forêt ont adressé le 11 février 2015 une lettre au Préfet des Yvelines dans le cadre de la TGO phases I et II, pour lesquelles 8,3ha doivent être défrichés en forêt de Saint Germain. Il s'agit d'une nouvelle et dommageable amputation du massif. En dépit des avis exprimés par les particuliers et associations, et reprises en conclusion de la commission d'enquête publique, la compensation ne sera pas effectuée en forêt de Saint Germain mais à Bonnelles (78) sur un site de 37 ha. Sur le fondement du code forestier, le Préfet a pourtant la capacité à imposer une compensation sur le même massif forestier. Le courrier qui lui est adressé demande donc à ce que la décision soit reconsidérée, et en prolongement, à proposer une évolution du code forestier. Ce courrier a reçu la réponse ci-jointe.

Courriers préfecture //upload/fichiers/CR%20r%C3%A9unions%20partenaires/courrierSTIF_2015.pdf

/upload/fichiers/lettres%20lobbying/r%C3%A9ponse%20Pr%C3%A9fet%2030_06_15.pdf

Lettres de l'association   :/upload/fichiers/lettres%20lobbying/lettre_compensation_forestiere.pdf

/upload/fichiers/lettres%20lobbying/lettre_compensation_forestiere.pdf